Annonces paroissiales du 23 au 31/10/2021

 

Chants pour octobre 2021

 

Entrée : Dieu qui nous appelle à vivre K 158 p. 182

Kyrie : Messe de Saint Boniface ou Messe de la réconciliation AL 137

Gloria : idem (Gloria AL 137 : paroles p. 5)

Psaume 89 (28ème dimanche) : Rassasie-nous de ton amour, Seigneur : nous serons dans la joie (Robert)

Psaume 32 (29ème dimanche) : Que ton amour, Seigneur, soit sur nous comme notre espoir est en toi !

Psaume 125 (30ème dimanche) : Quelles merveilles le Seigneur fit pour nous : nous étions en grande fête !

Psaume 23 (Toussaint) : Voici le peuple de ceux qui cherchent ta face, Seigneur.

Alléluia : Ps 118

P.U. : Toi qui es lumière, Toi qui es l’amour…n° 27

Sanctus : Messe de Saint Boniface ou Messe de la réconciliation AL 137 P. 74

Anamnèse : idem P. 77

Agnus : idem

Communion : orgue et/ou chant d’action de grâce :

R. Le Royaume n’est pas loin, il est comme un levain,  Le

Royaume est en nous, beau comme un rendez-vous (bis)

1.  Ecoute le monde, il porte des secrets ;  

Découvre le monde, un trésor est caché.

2. Regarde la terre, elle oublie d’espérer.

Réveille la terre, le grain y est semé.

OU Mon Royaume n’est pas de ce monde P. 181

 

Dimanche 24/10 à 10h30 après la messe de 9h30 au Tumulus : catéchèse spécifique pour les parents et enfants qui feront leur première communion en 2022

 

Lundi 25/10 à 18h00  au presbytère : réunion de l’Equipe Pastorale 

 

Mardi 26/10 à 09h45: réunion des équipes de préparation au baptême.

 

Jeudi 28/10 à 14h00 : réunion décanale.

 

Nous recommandons à vos prières Jules Mossoux (veuf de Flore Paul)

 

 

Le protocole pour nos Assemblées Eucharistiques est modifié dès ce 1er septembre : le déroulement de nos célébrations retrouve son cours normal. Seul le port du masque sur la bouche et le nez reste obligatoire. La participation à la collecte reprendra cours dans la célébration. Mais vous pouvez toujours effectuer, à votre

meilleure convenance, un versement sur le compte de notre Unité Pastorale IBAN BE21 0682 4917 1203 avec la mention « collecte du WE »)

 

 

Pour l’inscription des  intentions de messe :

Une permanence est assurée au presbytère le 29 octobre, dernier vendredi avant la Toussaint et les 5 et 12 novembre pour le mois de décembre.  Si vous ne savez pas vous y rendre, vous pouvez contacter la permanence au numéro de tél. 019/32 28 26 qui vous communiquera le numéro et la personne responsable de ce service.

 

Pour tout contact avec la permanence de l’Unité Pastorale du lundi au vendredi de 09h30 à 12h00 :

019/32 28 26

Pour l’accompagnement des familles en deuil et la liturgie des Funérailles (prendre contact tous les jours de 08h00 à 20h00 au 0493/ 46 88 29

 

Une messe sera organisée par le Service d'Assistance Spirituelle du CHC Waremme et célébrée par M. l'Abbé Léon GREGOIRE, en l'église de Longchamps le 5 novembre prochain 14.30 H, en mémoire des personnes que nous avons accompagnées.

 

En ce mois d’octobre, mois de Mission Universelle et Mois du Rosaire.

      

24 octobre 2021 : 30e dimanche du temps ordinaire - Année B

 

 

PREMIÈRE LECTURE

 
« L’aveugle et le boiteux, je les fais revenir » (Jr 31, 7-9)

 

Lecture du livre du prophète Jérémie

Ainsi parle le Seigneur : Poussez des cris de joie pour Jacob, acclamez la première des nations !  Faites résonner vos louanges et criez tous : « Seigneur, sauve ton peuple, le reste d’Israël ! »  Voici que je les fais revenir du pays du nord, que je les rassemble des confins de la terre ; parmi eux, tous ensemble, l’aveugle et le boiteux, la femme enceinte et la jeune accouchée : c’est une grande assemblée qui revient.  Ils avancent dans les pleurs et les supplications, je les mène, je les conduis vers les cours d’eau par un droit chemin où ils ne trébucheront pas.   Car je suis un père pour Israël, Éphraïm est mon fils aîné.

 

    – Parole du Seigneur.

 

 

PSAUME 125 (126)

 

R/ Quelles merveilles le Seigneur fit pour nous :
nous étions en grande fête ! (Ps 125, 3)

 

Quand le Seigneur ramena les captifs à Sion,
nous étions comme en rêve !
Alors notre bouche était pleine de rires,
nous poussions des cris de joie.

 

Alors on disait parmi les nations :
« Quelles merveilles fait pour eux le Seigneur ! »
Quelles merveilles le Seigneur fit pour nous :
nous étions en grande fête !

 

Ramène, Seigneur, nos captifs,
comme les torrents au désert.
Qui sème dans les larmes
moissonne dans la joie.

 

Il s’en va, il s’en va en pleurant,
il jette la semence ;
il s’en vient, il s’en vient dans la joie,
il rapporte les gerbes.

 

DEUXIÈME LECTURE

« Tu es prêtre de l’ordre de Melkisédek pour l’éternité » (He 5, 1-6)

 

Lecture de la lettre aux Hébreux

Tout grand prêtre est pris parmi les hommes ; il est établi pour intervenir en faveur des hommes dans leurs relations avec Dieu ; il doit offrir des dons et des sacrifices pour les péchés.  Il est capable de  compréhension envers ceux qui commettent des fautes par ignorance ou par égarement, car il est, lui

 

aussi, rempli de faiblesse ; et, à cause de cette  faiblesse, il doit offrir des sacrifices pour ses propres péchés comme pour ceux du peuple.  On ne l’attribue pas cet honneur à soi-même, on est appelé par Dieu, comme Aaron.  Il en est bien ainsi pour le Christ : il ne s’est pas donné à lui-même la gloire de devenir grand prêtre ; il l’a reçue de Dieu, qui lui a dit : Tu es mon Fils, moi, aujourd’hui, je t’ai engendré, car il lui dit aussi dans un autre psaume : Tu es prêtre de l’ordre de Melkisédek pour l’éternité.

 

    – Parole du Seigneur.

 

ÉVANGILE

« Rabbouni, que je retrouve la vue » (Mc 10, 46b-52)

Alléluia. Alléluia. 
Notre Sauveur, le Christ Jésus, a détruit la mort, il a fait resplendir la vie par l’Évangile.  Alléluia. (2 Tm 1, 10)

 

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc

En ce temps-là, tandis que Jésus sortait de Jéricho
avec ses disciples et une foule nombreuse, le fils de Timée, Bartimée, un aveugle qui mendiait, était assis au bord du chemin.  Quand il entendit que c’était Jésus de Nazareth, il se mit à crier : « Fils de David, Jésus, prends pitié de moi ! »  Beaucoup de gens le rabrouaient pour le faire taire, mais il criait de plus belle : « Fils de David, prends pitié de moi ! »  Jésus s’arrête et dit : « Appelez-le. »  On appelle donc l’av eugle, et on lui dit : « Confiance, lève-toi ; il t’appelle. »  L’aveugle jeta son manteau, bondit et courut vers Jésus.  Prenant la parole, Jésus lui dit : « Que veux-tu que je fasse pour toi ? »  L’aveugle lui dit : « Rabbouni, que je retrouve la vue ! »  Et Jésus lui dit : « Va, ta foi t’a sauvé. »  Aussitôt l’homme retrouva la vue, et il suivait Jésus sur le chemin.

 

    – Acclamons la Parole de Dieu.

 

Un mendiant aveugle crie à gorge déployée, implore le Christ.  Jésus l’entend, l’appelle.  D’abord réticente, la foule encourage le malade, celui-ci est aussitôt comblé au-delà de ses espérances.  Dans la douleur, ne restons pas sans voix devant le Seigneur, mais implorons-le avec force.  Pour nous-mêmes, pour les plus éprouvés.  Le Christ nous mène sur un chemin d’espérance et de vie.