Annonces paroissiales du 19/09 au 27/09/2020

 

N.B.  Dans l’entrée de l'église, vous trouverez une feuille où indiquer vos noms et adresses/mail.  Nous pourrons ainsi vous contacter plus facilement pour vous informer de ce qui se passe dans notre Unité Pastorale Jésus Bon Pasteur.

« Les gens font l’expérience d’être accueillis comme amis, d’être accompagnés dans leur cheminement avec la communauté aux multiples composantes articulées entre elles par le même souci de vivre l’Évangile. »

(Projet Pastoral 2020.)

 

Célébrations du samedi 19 septembre et du dimanche 20 septembre

 

Nos célébrations dominicales célébreront l'envoi, dans chacune de nos églises de l'Unité Pastorale, du Cierge Pascal. Que la lumière du Christ Ressuscité et la ferveur du souffle de l'Esprit Saint accompagnent et rendent audacieuses les Equipes-relais de chaque « quartier » ou village. Que le Seigneur nous éclaire sur l'avenir de l'église saint Pierre et l'ouverture plus régulière et confiante de nos 8 lieux de culte !

 

 

Entrée : Amis dans le Seigneur

 

Risquerons-nous d’être amis dans le Seigneur

Oserons-nous ouvrir nos portes, ouvrir nos cœurs

A cet Homme, ce Dieu pour la vie qui nous nomme « Amis ».

 

Kyrie :           

Pardonne-nous Seigneur, Nous avons tous des torts.

Pardonne-nous, Seigneur, Pardonne-nous encore.

 

Gloria :          

Gloire à Dieu, gloire à Dieu Au plus des cieux !  Et paix sur la terre aux hommes qu’il aime. Gloria, gloire à Dieu.

 

Psaume :      Proche est le Seigneur de ceux qui l’invoquent.

 

Alléluia : Alléluia, Alléluia, Alléluia, Alléluia !

 

Intentions : Accueille au creux de tes mains, la prière de tes enfants !

Sanctus :        

Saint est le Seigneur, le Dieu de l’univers, Hosanna au plus haut des cieux ! (Bis)

Le ciel et la terre sont remplis de ta gloire. Hosanna au plus haut des cieux ! (Bis)

Qu’il soit béni au nom du Seigneur, celui qui est, qui était et qui vient !  Hosanna au plus haut des cieux !  Hosanna au plus haut des cieux !

 

Anamnèse :     C 19-92

Gloire à toi qui étais mort, gloire à toi Jésus.

Gloire à toi qui est vivant, gloire à toi.

Gloire à toi ressuscité, viens revivre en nous,

Aujourd’hui et jusqu’au dernier jour.

 

Agnus Dei :    

Jésus, Agneau de Dieu, qui enlèves le péché du monde

Souviens-toi de ton amour pour nous

Et pardonne-nous nos manques de foi.

 

Jésus, Agneau de Dieu, qui enlèves le péché du monde

Souviens-toi de ton amour pour nous

Et pardonne-nous nos manques de foi.

 

Jésus, Agneau de Dieu, qui enlèves le péché du monde

Souviens-toi de ton amour pour nous

Et partages-nous ta paix et ta joie.

 

Action de grâce : Oser la vie

Oser la vie, venir au jour,

Oser encore, vivre d’amour,

Et croire au retour du printemps :

Tendre une main vers un enfant.

 

Samedi 26 et dimanche 27 septembre,

Journée Mondiale des Migrants et des Réfugiés :

pour la lettre de notre Pape François ou pour être conscient de ces réalités et les porter dans la prière et l'action, veuillez consulter notre page ou demander une version papier en téléphonant à la permanence de l'Unité Pastorale !

 

CORONAVIRUS

N'hésitez pas à faire un versement à notre Unité Pastorale ASBL Unité Pastorale Jésus Bon Pasteur.

Merci de tout cœur

IBAN BE21 0682 4917 1203

 

 

 

Pour tout contact avec la permanence de l’Unité Pastorale du lundi au vendredi de 09h30 à 12h00 :

019/32 28 26

 

Pour l’accompagnement des familles en deuil et la liturgie des Funérailles : prendre contact tous les jours de 08h00 à 20h00 au

0493/ 46 88

20 septembre 2020 –25ème dimanche du temps ordinaire – annee A

 

PREMIÈRE LECTURE

 
 Lecture du livre du prophète Isaïe (Is 55, 6-9)

 

Cherchez le Seigneur tant qu’il se laisse trouver ;
invoquez-le tant qu’il est proche.  Que le méchant abandonne son chemin, et l’homme perfide, ses pensées !  Qu’il revienne vers le Seigneur qui lui montrera sa miséricorde, vers notre Dieu qui est riche en pardon.  Car mes pensées ne sont pas vos pensées, et vos chemins ne sont pas mes chemins, – oracle du Seigneur.  Autant le ciel est élevé au-dessus de la terre, autant mes chemins sont élevés au-dessus de vos chemins, et mes pensées, au-dessus de vos pensées.

 

    – Parole du Seigneur.

 

PSAUME (Ps 144 (145)

 

R/ Proche est le Seigneur
de ceux qui l’invoquent. 

Chaque jour je te bénirai,
je louerai ton nom toujours et à jamais.

 

Il est grand, le Seigneur, hautement loué ;
à sa grandeur, il n’est pas de limite.

Le Seigneur est tendresse et pitié,
lent à la colère et plein d’amour ;
la bonté du Seigneur est pour tous,
sa tendresse, pour toutes ses œuvres.

Le Seigneur est juste en toutes ses voies,
fidèle en tout ce qu’il fait.
Il est proche de tous ceux qui l’invoquent,
de tous ceux qui l’invoquent en vérité.

 

DEUXIÈME LECTURE

 

Lecture de la lettre de saint Paul Apôtre aux Philippiens (Ph 1, 20c-24.27a)

Frères, soit que je vive, soit que je meure, le Christ sera glorifié dans mon corps.  En effet, pour moi, vivre c’est le Christ, et mourir est un avantage.  Mais si, en vivant  ce monde, j’arrive à faire un travail utile, je ne sais plus comment choisir.  Je me sens pris entre les deux : je désire partir pour être avec le Christ, car c’est bien préférable ; mais, à cause de vous, demeurer en ce monde est encore plus nécessaire.  Quant à vous, ayez un comportement digne de l’Évangile du Christ.

    – Parole du Seigneur.

 

ÉVANGILE

 

Alléluia. Alléluia. La bonté du Seigneur est pour tous, sa tendresse, pour toutes ses œuvres : tous acclameront sa justice. Alléluia. 

 

 

 

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu (Mt 20, 1-16)

 

En ce temps-là, Jésus disait cette parabole à ses  disciples :  « Le royaume des Cieux est comparable au maître d’un domaine qui sortit dès le matin afin d’embaucher des ouvriers pour sa vigne.  Il se mit d’accord avec eux sur le salaire de la journée : un denier, c’est-à-dire une pièce d’argent, et il les envoya à sa vigne.  Sorti vers neuf heures, il en vit d’autres qui étaient là, sur la place, sans rien faire.  Et à ceux-là, il dit : ‘Allez à ma vigne, vous aussi, et je vous donnerai ce qui est juste.’  Ils y allèrent.  Il sortit de nouveau vers midi, puis vers trois heures, et fit de même.   Vers cinq heures, il sortit encore, en trouva d’autres qui étaient là et leur dit : ‘Pourquoi êtes-vous restés là,
toute la journée, sans rien faire ?’   Ils lui répondirent :
‘Parce que personne ne nous a embauchés.’ Il leur dit :
‘Allez à ma vigne, vous aussi.’ Le soir venu, le maître de la vigne dit à son intendant : ‘Appelle les ouvriers et distribue le salaire, en commençant par les derniers
pour finir par les premiers.’    Ceux qui avaient commencé à cinq heures s’avancèrent et reçurent chacun une pièce d’un denier. Quand vint le tour des premiers, ils pensaient recevoir davantage, mais ils reçurent, eux aussi, chacun une pièce d’un denier.  En la recevant, ils récriminaient contre le maître du domaine : ‘Ceux-là, les derniers venus, n’ont fait  qu’une heure, et tu les traites à l’égal de nous, qui avons enduré le poids du jour et la chaleur !’ Mais le maître répondit à l’un d’entre eux : ‘Mon ami, je ne suis pas injuste envers toi.  N’as-tu pas été d’accord avec moi pour un denier ?  Prends ce qui te revient, et va-t’en.  Je veux donner au dernier venu autant qu’à toi :  n’ai-je pas le droit de faire ce que je veux de mes biens ?  Ou alors ton regard est-il mauvais parce que moi, je suis bon ?’  C’est ainsi que les derniers seront premiers, et les premiers seront derniers. »

 

    – Acclamons la Parole de Dieu.

  • c-facebook