Annonces paroissiales du  01 au 09 mai 2021

 

Chers paroissiens,

 

Nous vous rappelons que

, pour pouvoir participer aux messes, il faut impérativement vous inscrire :

- soit sur site upwaremme.org et prendre le lien kelmesse

- soit, si vous n’avez pas internet : demander à quelqu’un qui possède internet de le faire pour vous,

- soit téléphoner à la permanence (019/322826) les matins de 09h30 à 12h00.

 

Nous vous rappelons également, qu’il y a, dans chaque église, une corbeille pour y déposer votre obole.  Vous pouvez également aider les différents projets de la Paroisse en versant directement sur le compte IBAN BE21 0682 4917 1203 avec la mention « collecte du WE »)

 

Pour les intentions de messe :

Une permanence est assurée tous les 1ers et 2ièmes vendredis au presbytère ( et le dernier vendredi avant la Toussaint).  Si vous ne savez pas vous y rendre, vous pouvez contacter la permanence au 019/32 28 26 qui vous communiquera le numéro e la personne responsable.

 

La vie pastorale continue à plein temps malgré le confinement.

 

Monsieur le Doyen Villers et l’Equipe Pastorale,

Ghislaine Dupriez, assistante pour le Doyenné de Hesbaye,  Brigitte Vander Elstraeten, Cécile Fraipont, Arlette Furaha, Elie Bronckaers, Robert Renier, Léon Grégoire, Alain-Didier Kitenge, André Bessemans, Christophe Kevelaer.

 

Lundi 3 mai à 20h00 par Visio-conférence :

Réunion des équipiers de quartier pour un conseil d’Unité Pastorale.  Sujet : mise en œuvre des actions pastorales à prévoir d’ici la fin de l’année civile.

Voici les actions évoquées dans l’avenir proche de la vie de notre Unité Pastorale :

 

Fin juin, près de la fête de Saint Pierre, 29 juin, différentes célébrations en plein air, mais sous abri couvert, qui permettraient de réunir 50 personnes.

Week-End des 11 et 12 septembre, fête de la Croix Glorieuse, bénédiction et procession des Rameaux.

Week-end des 2 et 3 octobre , « week-end d’Unité Pastorale », qui entamerait le mois de la Mission Universelle.

1er novembre,

prière simultanée à 15 h. dans tous les cimetières de notre UP​

Je tiens tout spécialement à souligner l’implication de nombreuses personnes au sein des différentes équipes qui composent notre Unité Pastorale et qui participent à son bon fonctionnement.

            Monsieur le Doyen Villers.

 

Pour tout contact avec la permanence de l’Unité Pastorale du lundi au vendredi de 09h30 à 12h00 :

019/32 28 26

 

Pour l’accompagnement des familles en deuil et la liturgie des Funérailles (prendre contact tous les jours de 08h00 à 20h00 au 0493/ 46 88 29

 

Tenir bon, avec Joseph pour accueillir le présent tel qu’il est. (éditorial du P. Jean-Paul Musangania, assomptionniste, dans la revue « Prions en Eglise »)

 

Ouvrir ce mois de mai avec la figure paternelle de saint Joseph est bienvenu en ces temps de pandémie.  Entraînant, à ses risques et périls, la Sainte famille sur la route de l’exil en Égypte, le père adoptif de Jésus a fait preuve d’une force d’âme incontestable.  Le saint patron des travailleurs peut nous inspirer pour assumer notre devoir tout en nous pliant aux imprévus de la vie quotidienne. Sa foi inébranlable n’a pas pris une ride depuis deux mille ans.  Elle peut désarmer notre torpeur pour tenir bon après des longs mois de lassitude.  Tenir bon, comme Joseph sous le regard de Marie et de Jésus, pour accueillir le présent tel qu’il est.  Tenir bon pour nous engager, à notre tour, dans l’accomplissement de notre devoir d’État.  Quelle joyeuse fierté d’avoir une telle figure paternelle, dotée d’un grand sens du devoir, pour veiller sur les croyants au cours des âges ! Demander son aide et sa protection et confier notre monde à sa sollicitude paternelle, voilà une prière que chacun de nous peut mettre à ses lèvres durant cette période particulièrement éprouvante.

 

 

02 mai 2021 : 5ème SEMAINE DU TEMPS PASCAL - Année B

 

 

 

PREMIÈRE LECTURE

 

Lecture du livre des Actes des Apôtres (Ac 9, 26-31)

 

En ces jours-là, arrivé à Jérusalem, Saul cherchait à se joindre aux disciples, mais tous avaient peur de lui, car ils ne croyaient pas que lui aussi était un disciple.  Alors Barnabé le prit avec lui et le présenta aux Apôtres ; il leur raconta comment, sur le chemin, Saul avait vu le Seigneur, qui lui avait parlé, et comment, à Damas, il s’était exprimé avec assurance au nom de Jésus.  Dès lors, Saul allait et venait dans Jérusalem avec eux,
s’exprimant avec assurance au nom du Seigneur.
Il parlait aux Juifs de langue grecque, et discutait avec eux.  Mais ceux-ci cherchaient à le supprimer.  Mis au courant, les frères  l’accompagnèrent jusqu’à Césarée et le firent partir pour Tarse.  L’Église était en paix dans toute la Judée, la Galilée et la Samarie ; elle se construisait et elle marchait dans la crainte du Seigneur ; réconfortée par l’Esprit Saint, elle se multipliait.

 

– Parole du Seigneur.

 

PSAUME 21 (22)

 

R/  Tu seras ma louange, Seigneur,
dans la grande assemblée.

 

Devant ceux qui te craignent, je tiendrai mes promesses.
Les pauvres mangeront : ils seront rassasiés ;
ils loueront le Seigneur, ceux qui le cherchent :
« À vous, toujours, la vie et la joie ! »

La terre entière se souviendra et reviendra vers le Seigneur,
chaque famille de nations se prosternera devant lui :
« Oui, au Seigneur la royauté,
le pouvoir sur les nations ! »

Et moi, je vis pour lui : ma descendance le servira;
on annoncera le Seigneur aux générations à venir.
On proclamera sa justice au peuple qui va naître :
Voilà son œuvre !

DEUXIÈME LECTURE

 

Lecture de la première lettre de saint Jean (1 Jn 3, 18-24)

Petits enfants, n’aimons pas en paroles ni par des discours, mais par des actes et en vérité.  Voilà

 

comment nous reconnaîtrons que nous  apparte-nons à la vérité, et devant Dieu nous apaiserons notre cœur ; car si notre cœur nous accuse, Dieu est plus grand que notre cœur, et il connaît toutes choses.  Bien-aimés, si notre cœur ne nous accuse pas, nous avons de l’assurance devant Dieu.  Quoi que nous demandions à Dieu, nous le recevons de lui, parce que nous gardons ses commandements, et que nous faisons ce qui est agréable à ses yeux.  Or, voici son commandement : mettre notre foi
dans le nom de son Fils Jésus Christ, et nous aimer les uns les autres comme il nous l’a commandé.  Celui qui garde ses commandements
demeure en Dieu, et Dieu en lui ; et voilà  comment nous reconnaissons qu’il demeure en nous, puisqu’il nous a donné part à son Esprit.

– Parole du Seigneur.

ÉVANGILE

 

Alléluia. Alléluia.  Demeurez en moi, comme moi en vous, dit le Seigneur ; celui qui demeure en moi porte beaucoup de fruit.  Alléluia. 

 

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean» (Jn 15, 1-8)

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples: « Moi, je suis la vraie vigne, et mon Père est le vigneron.
Tout sarment qui est en moi, mais qui ne porte pas de fruit, mon Père l’enlève ; tout sarment qui porte du fruit, il le purifie en le taillant, pour qu’il en porte davantage.  Mais vous, déjà vous voici purifiés grâce à la parole que je vous ai dite.
Demeurez en moi, comme moi en vous.  De même que le sarment ne peut pas porter de fruit par lui-même s’il ne demeure pas sur la vigne, de même vous non plus, si vous ne demeurez pas en moi.  Moi, je suis la vigne, et vous, les sarments.
Celui qui demeure en moi et en qui je demeure,
celui-là porte beaucoup de fruit, car, en dehors de moi, vous ne pouvez rien faire.  Si quelqu’un ne demeure pas en moi, il est, comme le sarment, jeté dehors, et il se dessèche.  Les sarments secs, on les ramasse, on les jette au feu, et ils brûlent.  Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez tout ce que vous voulez, et cela se réalisera pour vous.  Ce qui fait la gloire de mon Père, c’est que vous portiez beaucoup de fruit et que vous soyez pour moi des disciples. »

 

– Acclamons la Parole de Dieu.