SACREMENT DES MALADES

Jésus veut demeurer proche de nous à chaque moment de notre vie. 
Il nous aime.  Il fait route avec nous.


Il nous donne des signes de sa présence :

 -        Les Ecritures

 -        L’Eucharistie

      -        Les Sacrements

 

Les Sacrements sont les signes de la présence agissante de Jésus ressuscité dans nos vies.  C’est aussi le cas pour l’onction des malades.

Dieu n’a pas créé le mal et ne veut pas la souffrance.  Celle-ci est entrée dans le monde par le péché des origines.  Lutter contre la maladie, c’est combattre le mal dont elle est le signe et la conséquence.

Si les médecins peuvent guérir beaucoup d’infirmités, Jésus seul peut vaincre la maladie et le péché.

Le Sacrement de l’onction est le signe de cette grâce qui sauve et qui guérit.

Nous savons bien que Jésus avait une attention particulière pour les personnes malades.  Il les regardait avec miséricorde, leur disait des paroles de consolation, les touchait et parfois les guérissait.

Il appelait les blessés de la vie à une grande espérance.

A son exemple, l’Église veut manifester sa compassion aux personnes malades.  Elle veut les garder dans l’espérance d’une guérison parfois physique, mais toujours spirituelle.

Pour montrer que toute la communauté chrétienne porte le souci de ses malades, la célébration communautaire est importante.

Qui peut demander le sacrement des malades ?

Toute personne baptisée.

-         qui est atteinte d’une maladie qui peut conduire à la mort ;

-         qui, parvenue à un âge avancé, sent que ses forces l’abandonnent ;

-         qui doit subir une opération à risques.

Quelle est la grâce attachée à ce sacrement ?

Si nous recevons l’onction, nous faisons l’expérience d’une rencontre vivante avec Jésus qui nous regarde, nous comprend, nous imprègne de son amour qui a vaincu la mort.

L’onction nous unit au Christ souffrant.

Elle nous donne une grâce de réconfort, d’apaisement de la souffrance, de l’angoisse.

Elle nous permet de continuer à vivre davantage dans la paix et la confiance et augmente la force et le courage. 

C’est une aide précieuse pour vivre cette étape de la vie.

Comment se déroule la célébration du Sacrement des malades ?

 

Elle se déroule au cours de la messe. 

 

Après la proclamation de notre foi (credo), viennent les deux signes de la célébration :

1.     Imposition des mains à chaque personne ;

2.     L’Onction faite à chacun en l’appelant par son prénom de baptême.

 

Comment vous y préparer ?

Personnellement : en réfléchissant et en priant. 

En échangeant avec le visiteur de malades ou le prêtre de votre paroisse.

  • c-facebook